Femmes enceintes, quels fromages manger pendant votre grossesse ?

03/08/2017

Mesdames, futures mamans, nous pensons à vous. Vous êtes à quelques mois de donner la vie et pourtant le prix à payer n’est pas moindre : « Oh non, tu ne vas plus pouvoir manger de fromage ! ». Sacrilège ! Vous vous doutez bien qu’en bons amateurs de fromages que nous sommes, nous ne pouvions pas vous laisser comme ça.  C’est pourquoi nous tenions à soulever quelques exceptions qui confirment la règle mais surtout apaisent vos inquiétudes !

 Tout d’abord, pourquoi se méfier du fromage pendant votre grossesse ?

Le risque avec le fromage pendant votre grossesse est la listériose. Cette maladie est causée par la Listeria, une bactérie très répandue dans l’environnement qui peut se retrouver dans les aliments d’origine végétale ou animale et dont les symptômes s’apparentent à ceux de la grippe. Bien que les effets soient modérés sur vous, ceux-ci peuvent être mortels pour votre bébé, il est donc important d’être vigilante en la matière. À noter que les cas de listériose restent tout de même rares en France.

 Alors, quels fromages privilégiez pendant votre grossesse ?

Nombreux sont les médecins qui recommandent les fromages au lait pasteurisé, ce dernier chauffé à très haut degré permet d’éloigner tout risque d’infection (dès 70°C toute trace de Listéria disparait), cependant quelques fromages au lait cru peuvent être dégustés et ce, même enceintes !

C’est le cas de fromages à pâte pressée tels que la Mimolette, le Comté, le Beaufort, L’Ossau-Iraty, Le P’tit Basque, le Parmesan, le Gruyère etc. Ces fromages affinés au moins 6 mois sont moins humides et donc moins sujets au développement des bactéries.

Aussi quelques fromages à pâtes fraîches comme le Brocciu, la Ricotta, le Mascarpone ou bien des fromages à pâtes filée comme la Mozzarella (si elle n’est pas au lait cru) ne présentent pas de risque. Enfin, à vous raclettes et autres fondues, les fromages à pâte fondue peuvent être dégustés, seule condition à respecter : qu’ils soient brulants et même un peu gratinés.

 Alors quels fromages éviter ?

En règle générale, il est donc conseillé d’éviter les fromages à croûte fleurie comme le Camembert de Normandie ou le Brie de Meaux ou les pâtes persillés comme le Roquefort ou le Bleu d’Auvergne ou enfin les pâtes molles à croûte lavée comme l’Époisses ou le Munster, ces fromages plus humides et aux moisissures importantes représentent le terrain idéal pour le développement de la listeria et présentent donc plus de risques pour vous et votre bébé.

Et la croûte alors ?

Enfin, pour ce qui est de la croûte des fromages, comme expliqué dans notre article précédent, elle est, par principe, plus enclin de comporter des risques d’infections que le fromage lui-même c’est pourquoi on vous conseillera de la retirer avant toute dégustation de fromages.

Alors à vous mamans gourmandes, vous avez désormais toutes les clés pour répondre à vos envies de fromages… sans vous priver !